compo4

D'abord je voulais vous dire un énorme merci pour vos gentils commentaires, mails... Ils m'ont fait trop plaisir et ça m'a conforté dans mon sentiment de vivre une profonde injustice. Pourquoi, oui pourquoi un enfant n'aurait pas les même droit qu'un autre enfant. Où est la nomenclature qui stipule les critères pour être considéré enfant intelligent et quelle case on a coché pour gagner le titre d'enfant différent?

Excusez moi de pas avoir donné de nouvelles avant, il a fallut digérer la réunion de lundi qui reste encore bien lourd sur mon coeur. Donc la grande nouvelle est que normalement si tout se passe correctement, Erwan devrait rentrer à l'école le mardi 8 janvier à 9 heure, donc voilà la nouvelle date de la rentré scolaire... au passage notons qu'il a seulement perdu un trimestre sachant qu'il a des difficultés d'apprentissages ça va bien l'aider.

La MDPH lui a octroyé une EVS de 10 heures par semaine (un accompagnateur pour l'aider) pour qu'il puisse faire au moins un mi temps. Cette personne recrutée pour le biais de l'inspection académique a un contrat de 20 heures , ces 20 heures sont divisé en 2 soit: 10 heures pour notre fils et 10 heures offert à l'école. Sauf que la directrice a réussit à imposer un emploi du temps où Erwan ira seulement 8 h 30 par semaine à l'école, franchement j'ai du mal à avaler le truc, c'est franchement dégueulasse... Il y a une loi de 2005 où on parle de la compensation du handicap, l'égalité au chance.... Pffff fallait lire entre les lignes!!!

Comme on si attendait aucune place au dialogue pour les parents et autres intervenants, on a eu droit à un merveilleux monologue de la directrice/maîtresse. J'appréhende beaucoup cette rentré, je me demande si je vais tenir le coup, de toute façon si on voit des problèmes, on n'attendra pas pour le retirer de l'école. La Maîtresse de l'année dernière tenait en permanence Erwan par les mains et la tête pour pas qu'il morde, pince les autres enfants et se faisait relayer par l'assistante maternelle. Bien sûre dés qu'Erwan était lâché en liberté en bon garçon il allait faire ce que les adultes attendaient de lui, c'est à dire mordre et attaquer les autres... J'ai toujours l'image des chiens qu'on enferme muselés dans les caves et la nuit tombée, on les sort pour les combats. Elles m'ont donné une image épouvantable de mon fils alors  qu'elles l'avaient seulement 2 heures par jours alors que moi je le gardais le reste du temps. Vive l'ambiance de la maison, les idées qui te passe dans la tête...

Heureusement que l'été est arrivé et qu'on est parti en vacances pour changer d'air. Erwan n'a jamais autant évolué que depuis qu'il n'est plus scolarisé... pourvu que sa futur rentré ne le déstabilise pas trop. Son traitement médical lui va à ravir, je crois qu'on a trouvé la bonne dose. La pédopsy nous expliquait que sans le traitement c'était comme pour nous quand on a très mal, on n'arrive pas à sortir de ce cercle vicieux de la douleur et penser à autre chose. Erwan lui c'était de ses troubles du comportements qu'il n'arrivait pas à se sorti. 

Comme c'est doux pour nous parents de le voir avoir des gestes comme un enfant "normal". Hier avec mon mari on le regardait en se disant qu'on avait perdu 5 ans, et qu'on était juste entrain de le découvrir.

A 13 heures, le taxi est venu chercher Erwan pour son atelier thérapeutique, et il m'a dit: "Comme il est attachant votre Erwan et de plus en plus..."