compo17

Dans une semaine, lundi 10 décembre nous serons toute notre petite famille à l'école de notre village pour "The" réunion pluridisciplinaire. Je dis "the" pour marquer l'importance solennelle de cette réunion et aussi pour souligner l'élite qui y est conviée et attention, il faut être approuvé par madame la directrice. Ca fait penser un peu au sketch de l'entrée en boîte de nuit (pardon j'ai mangé le nom de l'interprète). Donc ça donne a peut prêt ça:

- Le médecin scolaire, non toi tu rentres pas, tu sers à rien....
- La psy scolaire, toi tu rentres t'es devenue ma copine, bisous bisous, oreille sûre pour me plaindre.
- Le pédiatre d'Erwan euh ça fait débat, la directrice ne l'aime pas. Elle même dit qu'ils sont fâché, rhooo, le monsieur souhaite une scolarité en milieu ordinaire... donc pas invité... chut ça sera la surprise de maman.
- La famille... euh c'est mieux si elle venait à la fin mais vu que cette année on ne peut pas faire autrement sinon elle se déplace pas, on les convie et puis c'est un peu eux qu'on fait le boulot de l'enseignant référent.
- L'enseignant référent, c'est un nouveau,  c'est sa première année, pour résumer sa référence c'est d'être inexpérimenté, voir même complètement dépassé par le dossier. C'est cool ça lui fait pleins de points communs avec la directrice donc oui, toi tu rentres...
- La pédopsychiatre d'Erwan, c'est un peu inévitable c'est elle qui donne son accord pour les souhaits de l'école et aussi qui appuie les demandes pour l'avs, Sessad...
- Qui dit pédopsy dit aussi son équipe à l'hôpital avec les infirmières en charge d'Erwan pour les ateliers.
- L'orthophoniste, j'ai pas trop compris encore le pourquoi de sa présence, il dit rien, apparemment c'est important vu qu'il suit Erwan.
- l'Avs, ben non faudrait encore qu'elle soit recrutée, c'est en cours... merci à la maman d'avoir appelé l'inspection académique pour débloquer la situation...
- L'équipe du Sessad, non pour l'instant le dossier vient juste d'être examiné, il est parti de la MDPH que très récemment, l'enseignant référent de l'année dernière avait oublié de faire faire le bilan psy d'Erwan...
- Et sans oublier la directrice qui aura aussi le rôle de maîtresse...

Dans une semaine nous serons devant toute cette assemblée pour décider de la scolarité de notre fils... Rien que d'y penser j'ai envie de pleurer. Que va t-il se passer, la Mdph nous a octroyé 10 heures d'avs pour l'accompagnement de la scolarité d'Erwan, la dernière fois que j'ai vu la directrice, elle me disait qu'il faudra en rediscuter d'après elle ça ferait trop... A-t-elle le droit de discuter une pareille décision? Franchement 10 heures d'école par semaine c'est pas grand chose, notre petit voisin les 10 heures il les fait en une journée.

On va aussi discuter d'une orientation en milieu spécialisée, là part contre j'ai été rassuré par la pédopsy la semaine dernière. L'école m'avait mit en tête que pour l'année prochaine, soit il redoublera sa classe de maternelle, soit il partira en IME. Pour la solution IME, on va oublier pour l'instant, le docteur estime qu'Erwan n'y a pas sa place. Erwan a vécu une année d'enfer pour sa première rentrée mais que toute sa scolarité ne va pas se jouer sur cette mauvaise expérience. Erwan n'est pas autiste, n'a pas de psychose... il a de la mémoire, un intérêt plus que certain pour les chiffres, les lettres... il écrit son prénom... Elle a bien insisté sur le faite qu'il a droit à sa chance.

Donc croisons les doigts mais c'est claire que nous ne dirons plus amen à tout. Erwan est maintenant diagnostiqué chose qui était en cours l'année dernière et c'est clair que sa pathologie ne peut pas l'empêcher d'avoir une vie d'un petit garçon de 5 ans...

De son côté Erwan va de mieux en mieux. Son traitement pour l'hyperactivité et son anxiété marche très bien. On continue à augmenter par pallié les doses. Je découvre mon petit garçon  au fil des jours et efface doucement de ma tête l'image au combien négative que la maîtresse m'avait donné de lui. On est entrain de lier une jolie relation, oh comme ils sont doux ses bisous, ses grands "MAmaaaaan" quand on se retrouve, ses petits "Maman, je t'aime" à peine articulé...

Tout est si fragile... j'aime ce nouveau bonheur...

ligne_coeur